OH! Y'en a qui bossent!

jeudi 27 février 2014

J'AI DÉCIDÉ DE SOBREMENT INTITULER CE POST: "WOODY"

Woody n'est pas son vrai nom. Georges Palavas l'a rencontré à sa sortie de coma, une semaine après la seconde blanche. Mais Woody s'était déjà penché sur le cas de Palavas. Immédiatement après l'accident de celui-ci, l'infirmier était présent avec les premiers secours et il sait quelque chose à propos de la portion de cortex manquante de son crâne. Un allié précieux mais complexe.

jeudi 20 février 2014

GAINSBACK

Chéribibi m'a demandé un Gainsbourg mais voilà que j'ai rencontré ce gars. J'ose pas trop lui dire quoi en fait. Pourtant il attend une réponse…

J'AI RÉFLÉCHI ET JE ME SUIS DIT

Le grand requin blanc c'était bien un temps mais VOILA j'écoute mon cœur et celui-ci me dit qu'ils aillent bouffer leur merde! C'est à dire que les titres et les pitchs, ça suffit. Requin plage, requin neige, requin tornade, extra grand requin, etc ça va. Enfin je continue de regarder mais je m'en désolidarise en tant qu'animal totem. Bouffi, flasque, négligé, les dents en chausson aux pommes, les yeux perdus entre deux écailles d'une nuit, il accepte toutes les prods, du moment qu'il y a non pas une bimbo diplômée d'océanographisme mais plusieurs et les scènes interlopes que cela suppose. Il se contente (s'en contente-t-il?) de faire des apparitions millimétrées, doublé dès la moindre performance nécessaire, bref. Les larmes dans la mer ne la rendent MÊME PAS plus salée.
Mon nouvel animal totem est le requin mako. Je vous aurai bien posté sa photo mais le copyright étant… Ah si, j'en ai une: faites pas attention à l'arrière plan.
Merci de votre écoute.

Mon citron est un cigare,
j'ai un col de fourrure réfrigérante
Je suis le roi des bâtards
Je suis le requin Mako

Plus petit
Plus nerveux
l'œil fou de Woody Harrelson
Opiniâtre comme mon chat quand ça sent le thon.

vendredi 7 février 2014

POUR TOUT VOUS DIRE, L'AVENIR C'EST BIEN.

Bon, après faut gérer. C'est à dire que: quand est-ce qu'on y pense vraiment-vraiment? A l'avenir? Bon je voulais pas parler de ça. Bon je voulais juste parler. J'avais dit: je fais un western en un an et dès février de l'année dernière j'ai écrit écrit écrit puis story-boardé story-b bon vous voyez, crayonné (ter) et encré (70 pages) Ensuite crac les vacances putain merde j'étais chaud je crois même me souvenir que j'avais le matos à encrer dans le camping-car en Sardaigne et devinez: ceinture. Rien. Le Soleil ou la mer ou…
Et c'est là que je me retrouve face à un pli de crâne que je n'arrive pas à rattraper: Je ne m'attelle à mes chantiers que pour contrer le sentiment de n'avoir fait que des choses qui m'échappaient de la journée. Après une journée au taf: je dessine. Après une journée de plage, il m'arrive d'oublier sur quoi je m'arrachait les cheveux jusqu'à la veille du départ en congé. C'est malin. Du coup j'ai presque peur de m'arrêter parceque ça signifie pas de production et ça, ça m'angoisse. Mais de le savoir, ça ne suffit pas.

En même temps c'est des conneries parce qu'en Sardaigne, j'ai gratté avec gourmandise tout le journal de bord. Des extraits? 'tendez j'allume le scanner et je vous montre.
(j'étais pas parti pour ça - le direct…)


Bon et puis c'est tout et ça résume bien en même temps.




mardi 4 février 2014

C'EST PILE LE MOMENT !!!!

Alors votre année je m'en cogne. Si on est potes, on la fera ensemble. Sinon je ne vous veux aucun mal.  Bref.